overcast, rain
Sa 20.4.
8/11°
overcast
Su 21.4.
6/12°
overcast, rain
Mo 22.4.
4/11°

Les joyaux de la couronne tchéque

Les joyaux de la couronne sont déposés dans la chambre de la couronne dans un coffre-fort à sept serrures. On y accède depuis des siècles de la chapelle Saint-Venceslas, par une porte à sept serrures qui ne peuvent être ouverte que par sept clef gardées par sept différents gardiens. De cette manière et sous une surveillance symbolique du patron Saint-Venceslas on garde le plus précieux des trésors tchèques – les joyaux de la couronne des rois tchèques.

La couronne fut créée à la demande de Charles IV et consacrée à Saint-Venceslas. Elle fut utilisée pour la première fois en 1347 pour le couronnement de Charles IV en roi de Bohême. Elle avait déjà à l’époque une forme archaïque. Elle devrait représenter la continuité de la tradition des Přémyslides et rappeler le passé de l’Etat et le respect des ancêtres. Elle mesure 19 cm de diamètre, 19 cm de hauteur et pèse 2358,3 g. Elle fut fabriquée à base d’or le plus pur (21-22 carats) et est ornée de pierres, la plupart des plus précieuses, des plus grandes et les plus belles du monde entier. Elle en comporte 96 au total (saphirs, spinelles, rubis et émeraudes), complétées par vingt perles et un camée de saphir avec un relief de la Crucifixion (XIIIe siècle) posé au sommet de la croix.

Le globe et le sceptre furent fabriqués ultérieurement, probablement durant la première moitié du XVIe siècle. Les deux joyaux sont des exemples absolues de l’orfèvrerie de la Renaissance, ils furent crées à base d’or de haute pureté et ornés avec des saphirs, spinelles et perles. Le globe mesure 22 cm de diamètre et pèse 780 g. La paroi est décorée de reliefs à motifs bibliques. Le sceptre mesure 67 cm de longueur et pèse 1013 g, il est orné d’un décor compliqué de motifs de plantes, la tête représente une fleur.

Les joyaux de la couronne tchèques possèdent leur histoire, leurs légendes et leurs destins, leur fonction semble être accomplie, mais il demeurent le symbole du pouvoir plus que millénaire de l’Etat Tchèque.