overcast, rain
Tu 15.10.
8/11°
overcast
We 16.10.
6/12°
overcast, rain
Th 17.10.
4/11°

Les souverains des pays Tcheques et du Chateau de Prague

Epoque de la famille des Prémyslides

  • Bořivoj (880-894) – premier prince chrétien de l’Etat Tchèque, il résidait au Château où il fit construire l’église de la Sainte-Vierge
  • Spytihněv (894-915) – il obtient l’autonomie de ses territoires sur la Grande Moravie
  • Vratislav Ie (915-921) – fondateur de la basilique Saint-Georges (autour de 910)
  • Saint-Veceslas (921-935) – fondateur de la rotonde Saint-Guy (autour de 926), canonisé
  • Boleslav Ie (935-967) – expansion de l’Etat Tchèque, il aida Oto Ier à vaincre les Hongrois à Lech (955)
  • Boleslav II (967-999) – fondation de l’archevêché de Prague et du couvent des bénédictines de Saint-Georges, union et expansion de l’Etat, extermination de la famille Slavníkovci (995)
  • Boleslav III (999-1002, 1003)
  • Vladivoj (1002-03) – représentant de la famille Piaste (parenté des Prémyslides)
  • Boleslav le Brave (1003-04) – le prince polonais de la famille Piaste (petit-fils de Boleslav II)
  • Jaromír (1003/4-1012, 1034), Oldřich (1012-1034)
  • Břetislav (1034-1055) – il ramène les reliques de Saint-Adalbert de la Pologne, émis la règlementation de la succession
  • Spytihněv II (1055-1061) – construction du temple Saint-Guy (basilique de Spytihněv)
  • Vratislav II (1061-1092) – en 1085 il fut le premier à obtenir le titre de roi (que pour sa personne)
  • Konrád Ie de Brno (1092), Břetislav II (1092-1100), Oldřich de Brno (1100)
  • Bořivoj II (1101-1107, 1117-1120), Svatopluk (1107-1109), Vladislav Ie (1109-1125)
  • Soběslav Ie (1125-1140) – début du remaniement du Château de Prague
  • Vladislav II (1140-1173) – en raison de son aide lors de l’expédition à Milan il obtint en 1158 le titre de roi
  • Soběslav II (1173-1178) – fin du remaniement du Château
  • Oldřich (1173), Bedřich (1172-73, 1178-1189)
  • Konrád III Ota (1189-1191) – la Réglementation de Konrád Ota (le plus ancien Code tchèque écrit)
  • Václav II (1191), Jindřich Břetislav (1193-1197), Vladislav Jindřich (1197)

Epoque des Prémyslides et de l’essor de l’état

  • Přemysl Otakar Ie (1192-93, 1197-1230) – en 1198 obtint le titre héréditaire de roi, en 1212 validation des droits pour le Royaume de Bohême
  • Václav Ie (1230-1253) – essor politique, économique et culturel de l’état
  • Přemysl Otakar II (1253-1278) – roi « de fer et d’or », essor économique, fondation des villes en Bohême et en Autriche, fondation de la Cour du pays
  • Václav II (1283-1305) – roi de Bohême et de Pologne, validation du titre d’Electeur par les rois tchèques, début de la frappe du gros pragois
  • Václav III (1305-1306) – roi de Bohême, Pologne et Hongrie (Ladislav V), sa mort signifie l’extinction de la ligne masculine des Přémyslides

L’époque des Luxembourg et les débuts de la Réforme tchèque

  • Jindřich de Carinthie (1306,1307-1311), Rodolphe Habsbourg (1306)
  • Jean de Luxembourg (1310-1346) - roi de Bohême et Pologne, s’oriente vers les affaires étrangères, il mourut à la bataille de Crécy
  • Charles IV (1346-1378) – roi de Bohême et d’Allemagne, depuis 1355 l’empereur du Saint Empire Romain, souverain et fondateur important du Moyen Âge tardif, l’essor de la ville et du Château de Prague, Bulle d’or de Charles IV (lois de l’Empire) et réglementation du couronnement
  • Václav IV (1378-1419) – roi de Bohême et roi romain, conflits avec la grande noblesse (union des nobles) et avec l’Église, il soutient la réforme de l’Église
  • Sigismond de Luxembourg (1419-1437) – depuis 1378 roi de Hongrie, 1410 roi romain, 1419 roi de Bohême, 1433 empereur romain, efforts de la réforme de l’Église, organisation des croisades
  • Albrecht II Habsbourg (1437-1439), Ladislav Pohrobek - Enfant posthume (1453-1457)
  • Georges de Poděbrady (1458-1471) – s’efforce de créer une assemblée des monarques européens et de résoudre les conflits par des moyens de paix, débuts de la guerre contre le roi d’Hongrie Matias Corvin

L’époque des Jagellon

  • Vladislav II Jagellon (1471-1516) – roi de Bohême et depuis 1490 de Hongrie (puis siège à Budapest), époque du gothique dit Vladislavska
  • Louis Jagellon (1516-1526) – roi de Bohême et de Hongrie, mourut à la bataille à Mohács

L’époque des Habsbourg

  • Ferdinand Ie Habsbourg (1526-1562) - roi de Bohême et de Hongrie, depuis 1531 romain, 1556 empereur romain et germanique, efforts de la centralisation et recatholisation
  • Maximilien II (1562-1575) - roi de Bohême et d’Allemagne, depuis 1563 de Hongrie, 1564 empereur romain, début de la tolérance religieuse
  • Rodolphe II (1575-1611) – Prague est la métropole de l’Empire et le centre culturel du maniérisme tardif
  • Mathias (1611-1617) – le siège royal est transféré à Vienne
  • Ferdinand II (de Styrie, 1617-19, 1620-1627) – après écrasement du soulèvement des états il obtient le pouvoir absolu et le droit héréditaire sur les Pays Tchèques
  • Friedrich de Faltz (1619-1620) – élu par les états révoltés, dit le « roi d’hiver »
  • Ferdinand III (1627-1646, 1654-1656) – recatholisation forcée
  • Ferdinand IV (1646-1654), Léopold Ie (1656-1705), Joseph Ie (1705-1711)
  • Charles VI (1711-1740) – sanction pragmatique (succession de la dynastie Habsbourg-Lorraine)
  • Marie-Thérèse (1740-1780) – réformes de Marie-Thérèse (l’instruction scolaire devient obligatoire entre autre), large reconstruction du Château
  • Joseph II (1780-1790) – représentant de l’absolutisme rationaliste, réformes de Joseph (patente de tolérance et abolition de la servitude) Léopold II (1791-1792)
  • François Ie (1792-1835) – fin du Saint-Empire Romain, succession de l’empire autrichien
  • Ferdinand Ie le Bon (1835-1848) – dernier roi de Bohême couronné
  • François Joseph Ie (1848-1916) – le plus longue règne des souverains
  • Charles Ie (1916-1918)

Présidents depuis l’instauration de la Tchécoslovaquie

  • Tchécoslovaquie : Tomáš Garrigue Masaryk (1918-1935), Edvard Beneš (1935-38, 1945-48)
  • Le protectorat de Bohême et Moravie (pays occupés par l’Allemagne fasciste) : Emil Hácha (1938-1945)
  • La République Tchécoslovaque Socialiste (ČSSR – la dictature communiste) : Klement Gottwald (1948-1953), Antonín Zápotocký (1953-57), Antonín Novotný (1957-1968), Ludvík Svoboda (1968-1975), Gustáv Husák (1975-1989)
  • La République fédérative Tchécoslovaque (ČSFR) et La République Tchèque : Václav Havel (1989-1992, 1993-2003), Václav Klaus (depuis 2003)