overcast, rain
Th 18.4.
8/11°
overcast
Fr 19.4.
6/12°
overcast, rain
Sa 20.4.
4/11°

Vyšehrad

,  Libor Sváček, archiv Vydavatelství MCU s.r.o.

Vyšehrad, le siège mythologique des princes Přemyslides, date du 10ème siècle. Il est plus jeune que le Château de Prague mais non moins important. Il atteint sa gloire pendant la deuxième moitié du 11ème siècle. A cette époque-là, le roi tchèque Vratislav II y séjournait souvent parce qu´il ne supportait past son ambitieux frère Jaromír, l´évêque de Prague. Le roi Vratislav y fonda l´église des Saints Pierre et Paul capitulaire. Cette église fut libérée de l´autorité épiscopale et fut subordonnée directement au pape. Sa forme actuelle correspond à la regothisation du 19ème siècle. Non loin d´ici se trouve un vrai monument de l´époque Vratislav II – la rotonde Saint Martin.

La rotonde Saint-Martin est la plus ancienne rotonde de Prague bien conservée. Son aspect actuel montre beaucoup de l´état original du 11ème siècle.

,  Libor Sváček, archiv Vydavatelství MCU s.r.o.

Après la mort de Vratislav II, Vyšehrad changea surtout en une forteresse de monarques située au-dessus de Prague et fonctionna ainsi 800 ans. Au 14ème siècle, Charles IV donna à Vyšehrad une importance particulière car il l´incorpora dans son ordre du couronnement. D´ici, le monarque sortit pour un pèlerinage symbolique et cérémoniel à travers la ville et seulement ensuite, il put être couronné roi en recevant la couronne Saint Venceslas dans la cathédrale. Au cours du 15ème siècle, Vyšehrad rappelait plutôt une colonie d´artisans qu´une forteresse, néanmoins son importance symbolique et mythologique ne fut jamais oubliée. Le 17ème siècle lui rendit sa mission de forteresse. La fortification baroque intéressante (terminée en 1670) peut être distinguée par un système de remparts et de portes qui fut construit par Carlo Lurago suivant le classicisme baroque nord italien.

Quand la fonction de forteresse prit fin en 1866, le cimetière de Vyšehrad chercha à grandir et déménagea à Slavín, dont l´architecture fut réorganisée entre 1890–1902 par Antonnín Wiehl. Le cimetière d´honneur et le monument pour les personnalités les plus importantes de notre pays sont nés. Après 1947, on posa les groupes de sculptures de Myslbek du pont Palacký dans les parcs de Vyšehrad, là où était auparavant situé le palais royal. Les figures mythiques de notre histoire l’animent d´une manière allégorique : Lumír et la Chanson (1888), Přemysl et Libuše (1889), Ctirad et Šárka (1895) et Záboj et Slavoj (1892).

,  Libor Sváček, archiv Vydavatelství MCU s.r.o.

Au 17ème siècle, la majorité des habitants de Vyšehrad fut déplacée dans un village au pied du Château et de cette manière, le germe d´un nouveau quartier séparé de la Nouvelle ville par le ruisseau Botič prit naissance. En 1883, le quartier de Vyšehrad fut ajouté à la capitale. Quelques édifices cubistes extraordinaires furent entre autre construits. La maison locative dans la rue Neklan et la villa familiale] de Joseph Chochol (1912–14) juste sous Vyšehrad sur le quai. Ces propriétés démontrent la force et l´attraction du cubisme de Prague qui voulait et pouvait devenir le nouveau style d´art moderne et qui formait toutes les manifestations de la vie moderne. La première guerre mondiale interrompit son développement et l´époque d´après-guerre amena d´autres problèmes.