overcast, rain
Mo 27.5.
8/11°
overcast
Tu 28.5.
6/12°
overcast, rain
We 29.5.
4/11°

Břevnov et Bílá Hora (Montagne Blanche)

De l'ouest au nord-est du Château de Prague s'étendaient des forêts qui servirent plus tard à l'agriculture. A l'ouest du Château, c'est Břevnov qui fut peuplé le premier. En 993, l'évêque Saint-Adalbert (svatý Vojtěch) fonda ici le plus ancien monastère masculin bénédictin de Bohême. Parmi ses constructions originales, une crypte romane impressionnante du XIe siècle fut conservée, mais la majorité des édifices du monastère fut reconstruite en style baroque au début du XVIIIe siècle. L'église du monastère, celle de Sainte-Marguerite (kostel svaté Markéty), ainsi que le complexe du monastère recèlaient beaucoup de trésors d'art baroque.

Plus loin à l'ouest de Břevnov on trouve les restes d'une réserve de chasse. La réserve de chasse Etoile (Hvězda) fut fondée par Ferdinand Ier (1534) et le gibier y fut élevé jusqu'au début du XIXe siècle; par la suite, la réserve fut transformée en parc. Le nom de la réserve a déterminé la forme du pavillon d'été maniériste d'ici, Letohrádek Hvězda. Il a été désigné en 1555 par Fernand de Tyrol et la construction fut effectivement réalisée d'après un plan étoilé à six branches.

Non loin de Hvězda se trouve la Montagne Blanche (Bílá Hora), pour la majorité des Tchèques, symbole de tragédie. Le Monument (Mohyla) rappelle le lieu où le 8 novembre 1620 l'armée impériale des soldats mercenaires de la ligue catholique bien rétribuée rencontra celle des soldats mercenaires des protestants tchèques mal rétribuée. Tumulte, chaos, fuite honteuse. Ainsi peut-on caractériser les activités de l'armée des Etats. Pour les 300 ans à venir, la Bohême est devenue une province des Habsbourg. L'élite du pays émigra, presque toute la noblesse tchèque disparut, ainsi que la plus riche partie des bourgeois et la plupart de l'intelligentsia, y compris le célèbre "maître des nations" J. A. Komenský. 90% des habitants de la Bohême étaient protestants; ceux qui refusèrent de se convertir au catholicisme durent partir et leurs biens furent confisqués. A la fin de la guerre de 30 ans seulement une moitié de la population originelle est restée dans le Royame Tchèque. Mais pour les catholiques tchèques, la Montagne Blanche est devenue un lieu de pèlerinage. L'église Notre-Dame (chrám Panny Marie) d'ici, construite au début du XVIIIe siècle, décorée de riches fresques, est l'oeuvre de K. D. Asam et V.V.Reiner.