overcast, rain
Tu 15.10.
8/11°
overcast
We 16.10.
6/12°
overcast, rain
Th 17.10.
4/11°

Le Pont Charles, la Vltava, les ponts et les iles de Prague

,  Libor Sváček, archiv Vydavatelství MCU s.r.o.

Prague avait dès 1169 son pont de pierre. Il s´appelait Pont Judith, nommé d’après la femme du roi Vladislav I. Il se situait à peu près au même endroit que le pont Charles d´aujourd´hui mais il était plus bas, il avait plus d´arcades et il était plus long parce qu´il se dirigeait de la rive de Malá Strana vers la Vieille ville, plus en direction du cours de la rivière. La Porte du pont de Malá Strana (construite là où se trouvaient la Tour romane du 12ème siècle et la Tour de Poděbrady du 15ème siècle) indique jusqu´à présent la direction de l´axe du Pont Judith, et c´est pourquoi la porte est un peu hors de l´axe du Pont Charles. Le pont Judith fut emporté par les eaux en 1342 et c´est pourquoi Charles IV fit construire un nouveau pont de pierre à partir de 1357, appelé le Pont Charles. Dans son excellente construction, on peut deviner le génial constructeur Pierre Parléř. Le pont est long de 520 mètres, large de 10 mètres et il est appuyé sur 16 arcades. Les piles du pont forment les piédestaux de la décoration sculpturale. A présent, il y a surtout des sculptures baroques mais déjà au 15ème siècle, il y avait un groupe de statues du roi hussite Georges de Poděbrady. Aujourd´hui, le pont est orné de 28 statues.

La sculpture la plus ancienne du Pont Charles, en bon état, est la statue de Saint Jean de Népomucène de Jean Brokoff, de 1683. Elle se trouve là où son corps a été jeté dans la rivière. C´est d´ici que le culte de ce Saint se diffusa ainsi que l´habitude de disposer ses statues sur les ponts.

Les ordres religieux et les facultés rivalisèrent de la plus belle glorification de leurs Saints Patrons. M. B. Braun (par ex., Sainte Luitgarde de 1710) et F. M. Brokoff (les plus connus sont les Saint Trinitaires de 1714) travaillèrent pour eux.

Sur la rive de la Vieille ville, le pont est fermé par la Tour du pont de la vieille Ville. Sur la vue prise de la rive de la vieille Ville, il y a une décoration sculpturale riche des années 80 du 14ème siècle. Charles IV sur le trône, son fils Venceslas IV et les pays gouvernés sont sous la protection des Saints du pays, mais les scènes délicates sur les consoles au rez-de-chaussée de la tour montrent une autre face de leur époque.

Un petit île, très pittoresque, qui s´appelle Kampa, s´étend le long de la rive de Malá Strana sous les arcades du Pont Charles. Comme Malá Strana, elle est aussi emplie de palais majestueux, de beaux jardins et de parcs ainsi que de coins idylliques où vous allez peut-être rencontrer les visages des contes du vieux Prague ou des fantômes.

,  Libor Sváček, archiv Vydavatelství MCU s.r.o.

Sur le cours pragois de la rivière Vltava, huit îles prirent naissance. Outre Kampa, l´île Slave (à l´origine Barvířský puis appelée Žofín jusqu´en 1918) est le centre de la vie sociale. A partir de 1930, on y organise des concerts et des bals. Fr. Liszt, H. Berlioz et P. I. Čajkovský y donnèrent leurs concerts. En 1848, le Congrès Slave y eut lieu ; là se tint la réunion des représentations de toutes les nations slaves, mais avant de pouvoir tomber d´accord sur quoi que ce soit, la révolution fut déclarée.

Aujourd´hui, on peut naviguer dans les eaux de la Vltava dans des petits bateaux à vapeur ou les gens plus habiles peuvent emprunter des barques et pagayer romantiquement parmi les barrages pragois. La profondeur moyenne du lit de la Vltava à Prague est d’environ 2,5 m.